F.O.F.F. Angoulême 2012 - Garage L

Garage L

Accueil du site > Hors les murs > Salons & marchés >

F.O.F.F. Angoulême 2012

F.O.F.F. Angoulême 2012

Quelques photos du festival off d’Angoulême.

Une bien belle édition grâce à Roméo, en espérant que cela devienne un véritable off pérenne, visible du grand public.

Le FIBD, bin nous y sommes allé pour voir nos éditeurs et pour accompagner Sam Rictus au stand des Requins marteaux. C’est un peu comme un salon de la salle de bain, ça parle de "marché", de "contrat", le tout dans une atmosphère surchauffée. Je n’ai rien contre le festival en lui-même (on s’en fout à vrai dire), mais le monde de la bande dessinée est plus que vérolé par un milieu professionnel débectant, digne du trading et du management, rejetant avec véhémence et de façon caricaturale les "artistes" dont c’est tout de même le métier et la passion. S’il y a bataille entre "art majeur" et "art mineur", il n’y aura bientôt plus rien d’artistique là-dedans. Je m’étonne, surement avec naïveté, à quel point l’industrie peut accaparer un domaine sans que personne n’en sache rien. Car si en France la bande dessinée se limite aux albums 44 pages du modèle franco-belge, partout ailleurs dans le monde on fait de la bande dessinée en toute liberté. Rien qu’en Finlande on fête cette année 100 ans de cet art, on est loin de Hergé.

Quant aux éditeurs, nous ne courons plus après personne, chacun restant bien gentiment dans son cadre distributeur/diffuseur/librairie et on en a marre de se faire envoyer balader ou simplement ignorés par des grandes gueules creuses qui se prennent pour les rois de l’underground parce qu’ils disent des gros mots (enfin pas sur le stand hein, juste quand ils croisent des djeunes punk). Si vous voulez de l’édition indépendante bien définie, allez à la FNAC ! Si vous voulez quelque chose avec plus de caractère, venez au Garage !

Bref. Notons la belle initiative du FIBD qui consiste à permettre à tous d’obtenir un pass à condition de présenter un livre dont il est l’auteur.

Mais parlons plutôt du Off !
Beaucoup de stands, beaucoup de concerts, une belle expo de Mattt Konture, de nombreux artistes venus sur le stand Dernier cri : Gwen Tomahawk, Dav’ Guedin, Craoman, Sam & Julien Rictus, Riton la Mort, Fredox, notre ami Ronan Riou, Valerio Sciatto, Mattt Konture, Tommi Musturi, Martes Bathori, Mathieu Desjardins... et même un passage éclair de Charles Burns (putain les gars, "tenez monsieur ceci est mon zine, je vous aime", l’idolâtrie ne mène à rien, si ce n’est à la fuite agacé dudit vénéré !).
Niveau concert, on a apprécié ce qu’on a pu : Pakito Bolino avec LL Cool Jo, Vengeance, Courge Solofo (Mattt Konture), Jean-Louis, SIDA... et un gars qui faisait des trucs de fou avec sa batterie.

Angoulême c’est 14 heures de route en fourgon !

Le dernier cri étant constitué de petites personnes, on installe leurs posters :


Marcel nous accompagne !

Le stand, dans un ancien restaurant marocain :




Andréas Marchal, qui a des chaussures qui se voient depuis l’espace :

Le gars avec le chapeau qui parle avec Marie-Pierre c’est Martes Bathori, très doué et très sympa aussi :

Marie-Pierre, Craoman & Dav’ Guedin :

Dav’ Guedin :

Le non moins doué et sympathique Mattias Elftorp, des éditions Wormgod (Suède) :

Bruno (?) de Turbo comix (Serbie), Reno des éditions NuNu & Mr Lapin :

Un bout de l’expo de Mattt Konture :

Au retour nous nous sommes fait avoir par la météo entre Rodez et Millau :



Le Garage L. boulevard Bouche 04300 Forcalquier - 04 92 74 91 87 Suivre la vie du site RSS 2.0